Placé au fond du coeur de l'église, l'orgue de Plaisance du Gers est le cadre de nombreuses manifestations musicales.
Facteur d'orgue : Daniel Birouste .

L'orgue a été inauguré en 1988 par l'organiste Francis Chapelet. Les plus grands organistes ont donné des récitals à Plaisance (Michel Bourcier, Jean Boyer, Michel Chapuis, Jean Guillou...). il est composé de 43 jeux sur 4 claviers de 61 notes et pédalier de 32 notes. Le buffet d'orgue, est une véritable "sculpture-rétable" qui possède des volets peints par Daniel Ogier.

Sans la présence de l'abbé Jean Kalinine à Plaisance en 1979, rien ne se serait fait ! C'est lui qui, un jour de cette année 1979, accueillait deux jeunes qui avaient un rêve : Bertrand Lazerme et Daniel Birouste. Trois ans plus tôt, ce dernier avait obtenu à Strasbourg son brevet de compagnon facteur d'orgue. Tous deux, partis à la recherche de leur "Grall", portaient à 22 ans le projet fou de construire un grand orgue. L'abbé eut le premier le mérite d'y croire, puis la municipalité. En 1988, le 12 mai, après plus de 20 000 heures de travail, Francis Chapelet inaugurait le grand orgue de 43 jeux que l'archevêque de l'époque, Mgr Vanel, bénissait. 30 ans après, le hasard a donc fait que c'est Jean Kalinine qui a inauguré la Stido, née de l'invention de Mickaël Fourcade, facteur d'orgue de Plaisance formé par Daniel Birouste.

 

LA STIDO, l'orgue à la portée des handicapés


La STIDO inventée par Mickaël Fourcade pour permettre à des handicapés de jouer le grand orgue de Plaisance était présentée à la population à travers une série de trois journées « portes ouvertes » dans le cadre de la manifestation « Hors Circuit ». Durant ces trois jours les organisateurs ont recensé 141 personnes venues découvrir ce dispositif récemment installé à l'orgue. Des visiteurs passionnés qui ont expérimenté par eux-mêmes le pilotage de l'orgue par des mouvements de la main, des pieds, de la tête ou même par leur simple souffle. Le public a pu également entendre l'orgue dans des pièces du répertoire jouées automatiquement à partir de la borne touristique. Tous les visiteurs se sont déclarés stupéfaits de pouvoir jouer eux-mêmes un instrument aussi complexe et particulièrement émus et fiers de savoir qu'un tel dispositif est mis à disposition des handicapés les plus démunis. C'est une véritable Première mondiale ! L'implantation de la STIDO dans l'orgue a été financée par la Mairie de Plaisance avec la participation de l'Etat et de la Région Midi-Pyrénées.

Une vidéo pour tout savoir sur la STIDO.
Découvrez la STIDO en vidéo. Un projet culturel phare de Plaisance.